Mission Enseignement 10/2017

Publié le par administrateur

Rapport de mission à Lokaro : du 16 au 28 octobre 2017

Farasoa, Sahondra, Patrick

OBJET :

Projet Enseignement du français (Sahondra)
Le projet de formation s’adresse avant tout aux instituteurs de l’école primaire à l’école Lokaro.
L’objectif est d’être un appui pour ces instituteurs dans l’enseignement du français, en tenant compte, dans la mesure du possible, du contexte quotidien des enfants et des enseignants.
Le contenu se réfère aux programmes des classes du CP au CM2, programmes en vigueur depuis la rentrée 2015. Ainsi, pour le premier cours de français en CP relatifs à l’« Acquisition des consignes de classe », il me semble approprié que ces consignes devraient être, d’abord, vues en cours de malgache, puis être mises en parallèle avec les mêmes consignes en langue française, pour leur donner plus de sens. Par la suite, tout l’enseignement du français se ferait en français.
Pour chaque thème du programme abordé, la démarche pédagogique est expliquée aux instituteurs et discutée avec eux. Les parties du contenu qu’ils peuvent exploiter directement avec les élèves sont extraites pour leur usage personnel.
Par ailleurs, les livrets de formation IFADEM (Initiative Francophone pour la Formation à distance des maîtres) seront présentés, commentés et discutés avec les instituteurs pour qu’ils puissent entreprendre et développer leur auto-formation. Un exemplaire de chacun des quatre livrets leur sera laissé.


Apprentissage des mathématiques selon la méthode Singapour (Fara)
Introduction de séances de 1H / j sous forme de parenthèses récréatives pour application de la méthode singapour. Classe ciblée CP + CE1 (T1/T2). La méthode de singapour introduit les mathématiques en 3 étapes progressives :
Le concret : l’élève touche et manipule, raconte une histoire du quotidien. Cette étape va se mettre en place par l’utilisation d’objets tels que des graines de haricots, des cubes singapour, des dés.
L’imagé : l’enseignant reproduit en image ce qui a été vu concrètement. Cette deuxième étape sera déployée sous forme de planches à distribuer aux élèves et par des exercices, des  comptines.
L’abstrait : introduction des signes numériques et du concept : addition, soustraction. C’est la méthode déjà utilisée couramment par les instituteurs.
L’intervention se limitera donc aux deux premières étapes pour l’acquisition et/ou consolidation des connaissances. Les présentations se feront en malgache. Pendant les 10 jours, le programme se limitera à
• Apprendre à compter jusqu’à 20
• Apprendre les dizaines et unités
• Introduire le concept de l’addition / soustraction
• Comparaison de 2 nombres

Echange avec les parents d’élèves (Sahondra et Fara)
1. Parler de la scolarité des jeunes filles : importance de la poursuite des études
2. Rappeler les conditions du parrainage : envoi de bulletin tous les trimestres (responsabilité et devoirs)
3. Saynète par les enfants pour sensibilisation sur le sujet

Observation, récréation (jeu de balles), prise de photos (…et sieste) (Patrick

-------------------------------------------------------------------------------------

Compte-rendu de la mission de Sahondra
Projet Enseignement du français

Résumé objectifs de la mission
1. La mise en place de nouveaux programmes en français : de la classe de 11e à la classe de 7e.
2. L’appui aux maîtres en termes d’apprentissage et d’enseignement du français : apport méthodologique et pratique ; l’utilité pour eux des livrets IFADEM (Initiative Francophone de Formation à Distance des Maîtres).

Les deux semaines passées à Lokaro ont été organisées en trois axes.
 

A. Des séances de travail avec les maîtres.

Plusieurs séances avec les maîtres ont été l’occasion de travailler :

Sur les programmes en français dans les classes primaires :

  • Objectif de l’enseignement du français en primaire, objectif de l’enseignement du français dans le premier cycle (11e et 10e) et dans le deuxième cycle (9e , 8e et 7e) ;
  • La pédagogie préconisée
  • Les moyens à mettre en œuvre
  • L’évaluation
    - Sur l’apport des livrets IFADEM Madagascar pour la formation des maîtres et pour un enseignement du français plus efficace à des élèves malgaches.
    - Sur des scénarios pédagogiques relatifs à des thèmes prévus aux programmes qui sont proposés aux instituteurs, discutés et modifiés éventuellement par eux. Les propositions ainsi amendées sont ensuite mises en œuvre en classe par eux.
    - Sur des débriefings après des observations de séances conduites par moi-même ou par les maîtres.

B. Des séances d’enseignement auprès des élèves de tous niveaux. L’objectif est double :

débloquer la parole des élèves en français et montrer des pratiques à cet effet aux maîtres. Il s’agissait :

  • De développer la communication orale à partir de la description d’une image par l’élève ;
  • D’activités de compréhension de l’oral à partir de documents sonores ;
  • D’activités de compréhension de l’écrit et de production écrite.
  • De traitement de thèmes prévus au programme.

C. Des séances d’observation des pratiques des instituteurs.

  • A partir de scénarios pédagogiques travaillés ensemble ;
  • A partir de démarche pédagogique propre aux maîtres.

Cette mission a été riche d’enseignement pour moi et j’espère aussi pour les maîtres. En tout cas, j’ai trouvé des maîtres qui aiment leur métier, qui sont à l’écoute et qui sont intéressés par ce qu’on leur propose ; et des élèves très attachants.

Sahondra

Publié dans Missions 2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :